Henry Rider Haggard

Henry Rider Haggard
Henry Rider Haggard

Écrivain anglais, Henry Rider Haggard est né le 22 juin 1856 à Bradenham (Royaume Uni). Son père, William Meybohm Rider Haggard, est avocat; sa mère, Ella Doveton, est écrivain.

Pendant sa jeunesse, après avoir entamé des études de droit, il effectue plusieurs voyages et séjours dans les colonies britanniques de l'époque, notamment en Afrique du Sud et en Inde (la famille de sa mère comptait plusieurs officiers supérieurs installés en Inde).

En 1875, à l'âge de 19 ans, il est nommé secrétaire de Henry Bulwer-Lytton (frère de l'écrivain Edward Bulwer-Lytton), alors gouverneur du Natal. En 1878, il devient greffier de la Haute Cour du Transvaal.

En 1880, alors qu'il est impliqué dans le début de la Guerre des Boers, Henry Rider Haggard épouse Mariana Louisa Margitson. Il revient s'installer l'année suivante en Angleterre, d'abord à Ditchingham (Norfolk), puis à Kessingland (Suffolk). Il reprend ses études de droit et s'inscrit au barreau de Londres en 1884.

Politiquement conservateur, tout dévoué à la Reine, il collabore au Colonial Office, est nommé membre d'une Commission Royale chargée d'une inspection dans les Dominions, et rédige des études sur des problèmes économiques et sociaux comme la réforme de l'agriculture ou l'Armée du Salut.

Solidement intégré à la société de son époque, il est élevé au rang de Chevalier Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1919. La même année, il crée avec son ami Rudyard Kipling (futur auteur du Livre de la Jungle) un parti anti-socialiste nommé la "Liberty League".

Parallèlement à ses activité de juriste et d'économiste, Haggard se consacre à la littérature et devient l'un des principaux représentants de l'âge d'or du roman d'aventures en Angleterre. Citons parmi ses cycles de romans les plus connus: Les Mines du roi Salomon (1885), Ayesha (comprenant les deux tomes de She, 1887), Allan Quatermain (1887) et La Fille de Montézuma (1893). Bien que contenant des préjugés caractéristiques de la culture coloniale britannique de l'époque, son oeuvre mêle fantastique et aventure, ésotérisme et érotisme, traitant régulièrement des thèmes du pouvoir, de la mort, de la réincarnation, de la sexualité ou du destin. Son héroïne Ayesha, "celle qui doit être obéie", est citée par Carl Gustav Jung comme archétype féminin et par Sigmund Freud dans L'Interprétation des rêves.

Maître du roman populaire, Henry Rider Haggard a su créer une mythologie qui sera par la suite exploitée par Edgar Rice Burroughs (auteur de Tarzan), et plus largement par la bande dessinée et le cinéma (Ayesha, Cléopâtre, Les Aventuriers de l'arche perdue, La Ligue des gentlemen extraordinaires, Allan Quatermain, etc.).

Henry Rider Haggard est mort à Londres le 14 mai 1925, à l'âge de 68 ans.

She

Copyright © Jean Bruno / La République des Lettres, Paris, lundi 15 octobre 2018. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales