Jules Verne

Biographie Jules Verne
Jules Verne
Christophe Colomb

Éditions de La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0143-5
Prix : 5 euros
Disponible chez • GoogleFnacKoboAmazoniTunes
et autres librairies numériques
Jules Verne

Écrivain français, Jules Verne est né à Nantes le 8 février 1828.

Il fit ses études secondaires dans sa ville natale. Il se rendit à Paris en novembre 1848 pour y faire son droit, mais la gloire et le théâtre l'intéressaient davantage. Il fréquenta quelques salons, se lia avec Alexandre Dumas qui était alors propriétaire du Théâtre historique, et se mit à composer les pièces les plus diverses.

Dumas accepta de monter Les Pailles rompues, un acte en vers, dont la première eut lieu le 12 juin 1850. La critique fut indulgente, le succès relatif, et un ami fortuné paya l'édition en volume. Jules Verne passa tout de même sa thèse, fut reçu, mais refusa de succéder à son père, avoué, et se mit en quête d'une occupation.

Entre-temps, au cours de nombreuses visites à la Bibliothèque Nationale, il avait commencé à se passionner pour les multiples découvertes scientifiques qui, tout en lui montrant la possibilité proche d'un monde nouveau, se paraient encore de toute la poésie de l'inconnu. Dans le même moment, la fréquentation d'un explorateur devenu aveugle, Jacques Arago, chez qui il rencontrait de nombreux voyageurs et géographes, lui ouvrit la porte des pays lointains et des terres vierges.

Il trouva néanmoins une situation comme Secrétaire du Théâtre lyrique, et commença à publier des nouvelles dans Le Musée des familles, et un roman historique: Martin Paz. Il continuait aussi d'écrire pour le théâtre et donna le 20 avril 1853 une opérette, Colin-Maillard, qui bénéficia d'une presse extraordinaire et atteignit quarante représentations.

Pendant ses loisirs, Jules Verne poursuivait des études systématiques de géographie, de mathématiques, de physique, et travaillait à acquérir un vocabulaire à la mesure du "roman de la science" qu'il commençait à rêver d'écrire. Il se maria le 10 janvier 1857 et, pour faire face à ses besoins d'argent, décida de devenir agent de change. Dès lors il se leva chaque matin à cinq heures, écrivit jusqu'à dix heures, et passa le reste de sa journée à la Bourse. Il y fit, dit-on, "plus de bons mots que de bonnes affaires". Ce fut l'époque où il publia une étude sur Edgar Poe dans Le Musée et effectua un voyage en Écosse. Il fit représenter aux Bouffes en 1860 une opérette fantaisiste, Monsieur de Chimpanzé, et au Vaudeville en 1861, Onze jours de siège.

En 1863, il apporta le manuscrit de Cinq semaines en ballon à Hetzel qui, absolument enthousiasmé, lui signa un contrat qui l'attachait à sa maison d'édition. Jules Verne s'engagea à fournir deux volumes par an pendant vingt ans, ou bien quarante volumes dans un temps plus court. Il recevrait dix mille francs par volume. Hetzel refit cinq fois ce contrat, avec des conditions toujours plus brillantes pour "son" auteur.

Le succès vint immédiatement, et Cinq semaines en ballon fut traduit dans toute l'Europe. Au cours d'un travail de quarante années, Jules Verne allait désormais donner cette oeuvre énorme qui est à l'origine du roman scientifique, et qui n'a jamais cessé de passionner ceux pour lesquels l'imagination recule sans cesse les frontières du monde. Ses titres sont présents dans toutes les mémoires: Aventures du capitaine Hatteras (1864), Voyage au centre de la Terre (1864), De la Terre à la Lune (1865), Les enfants du capitaine Grant (1867-68), Autour de la Lune (1870), Vingt mille lieues sous les mers (1870).

Le Tour du monde en quatre-vingt jours (1872) connut un immense succès. Le journal Le Temps qui le publiait en feuilleton vit son tirage monter comme par enchantement; les correspondants de presse américains télégraphiaient chaque jour les nouvelles péripéties à New York; les directeurs de compagnie maritime offraient à l'auteur des fortunes pour que son héros gagnât son pari grâce à l'un de leurs bateaux. Ce livre et son adaptation théâtrale, puis celle de Michel Strogoff, apportèrent une véritable pluie d'or à Jules Verne, lui permettant d'acheter son troisième yacht, le Saint-Michel III, avec lequel il fit de nombreuses croisières jusqu'en 1886 où un accident le blessa à la jambe.

Installé depuis 1872 à Amiens, pays de sa femme, il y écrivit entre autres L'Île mystérieuse (1874), Mathias Sandorf (1885), Robur le Conquérant (1886), L'Île à hélice (1895), Face au drapeau (1896), Le Sphinx des glaces (1897).

Son influence sur son époque, que d'aucuns nomment le siècle de Jules Verne, s'est exercé aussi bien sur les hommes (le maréchal Lyautey, l'explorateur Brazza, le professeur Charcot, l'ingénieur Lake, l'amiral Byrd,...) que sur les lettres. On sait notamment le culte passionné que, entre autres écrivains, lui voua Raymond Roussel.

Jules Verne est mort à Amiens le 24 mars 1905, à l'âge de 77 ans.

Jules Verne
Christophe Colomb