Mark Twain

Biographie Mark Twain
Mark Twain
Vive le journalisme !

Éditions de La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0075-9
Prix : 5 euros
Disponible chez • GoogleFnacKoboAmazoniTunes
et autres librairies numériques
Mark Twain

Écrivain américain, Mark Twain -- pseudonyme de Samuel Langhorne Clemens -- est né le 30 novembre 1835 à Florida (Missouri, Etats-Unis).

Sa naissance coïncide avec l'apparition de la comète de Halley, et sa mort, comme il l'avait prédit, avec la réapparition de cette même comète. Il avait la secrète impression d'être un "mystérieux et peut-être surnaturel visiteur venant d'autres lieux". Ce rôle qu'il se donnait, en particulier dans son oeuvre posthume, Le Mystérieux Etranger, devait aggraver la désespérance de ses dernières années. Son père, originaire de la Virginie, était un instable et un agnostique, sa mère une fervente calviniste. Tous deux étaient des rêveurs, presque des visionnaires, et il hérita de leurs tendances.

Le petit garçon grandit à Hannibal, village tranquille sur la rive gauche du Mississippi, qu'il décrira plus tard dans Les Aventures de Tom Sawyer et dans Les Aventures de Huckleberry Finn. Il perd son père à douze ans, abandonne ses études et devient apprenti typographe dans une entreprise d'édition. C'est là qu'il commence à 'écrire des articles de journaux dans le style conventionnel de l'époque.

À dix-huit ans, en quête d'aventures, il quitte la maison et voyage dans la région en gagnant sa vie comme typographe. Puis, poussé par un désir chronique de faire fortune, il part pour La Nouvelle-Orléans. Mais, dès la première partie du voyage, alors qu'il descend le Mississippi, il abandonne son projet et s'enrôle comme apprenti pilote de bateau. C'est à cette époque qu'il fait moisson des principaux éléments qui serviront ensuite dans ses récits.

La guerre de 1861, qui bloque le trafic fluvial, met fin à sa carrière de pilote. Il ne peut se décider à prendre parti dans le conflit, étant enfant du Sud mais ne voulant pourtant pas se battre pour le maintien de l'esclavage. Il s'enfuit vers l'Ouest jusqu'aux montagnes du Nevada, où il vit dans les premiers camps de mineurs. Il se fait chercheur d'or, mais sans succès. Il accepte enfin un emploi de journaliste et acquiert rapidement un style très personnel.

C'est à cette époque qu'il prend le pseudonyme de Mark Twain qui vient d'un vieux terme de navigation: Marque deux "fathoms" (soit quatre mètres), criait le sondeur au pilote, ce qui signifiait: sécurité de navigation. En 1865 paraît dans un journal La Célèbre Grenouille sauteuse de Calaveras qui a beaucoup de succès. Stimulé, Mark Twain recherche dès lors avidement la faveur du public. Sa profession de journaliste l'amène à San Francisco où il rencontre l'écrivain Bret Harte, puis aux îles Hawaï. Il se pose désormais en humoriste populaire, même en bouffon au service de la jeune démocratie. Mais ce masque qu'il dresse entre le public et lui est un piège car il se dresse aussi entre lui-même et ses instincts profonds, et en s'exposant souvent, laisse entrevoir de sombres abîmes.

Après ses voyages et ses conférences en Amérique, il voyage en Méditerranée et décrit son périple dans Les Innocents en voyage. Il se marie en 1870 et s'établit dans le Connecticut à mi-chemin entre Boston et New York. Il reprent la plume et écrit À la dure où il retrace ses aventures dans l'Ouest. Avec L'Âge doré (1873), écrit en collaboration, il s'essaie au roman. L'oeuvre est assez médiocre dans son ensemble, mais on y trouve le personnage du colonel Beriah Sellers, sorte de don Quichotte visionnaire qui est resté un type populaire.

Tom Sawyer (1876), souvenirs de sa vie sur le Mississippi, est une de ses oeuvres capitales où éclate son talent d'écrivain. Moins autobiographique, Huckleberry Finn, qui paraît huit ans plus tard, campe un nouveau personnage et est considéré à juste titre comme l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature américaine. C'en est, en tout cas, le livre le plus populaire.

Mark Twain, qui s'est ménagé l'appui de l'écrivain et critique littéraire William Dean Howells, est alors à l'apogée de sa carrière. Il est riche, père de quatre enfants dont il est fier, et l'auteur favori du public. Mais, à partir de 1893, une série de catastrophes s'abat sur lui: désastre financier, perte de sa santé qui diminue ses facultés créatrices, mort d'une fille, folie de l'autre, maladie et mort de sa femme qu'il adore. Il prend son intense souffrance pour l'expiation de ses péchés et se sent finalement absous. C'est dans cet état d'âme que, mû par une soif de pureté, cet agnostique écrit son Jeanne d'Arc (1896).

Sa conception de l'humanité et de son destin ne trouve pas d'équivalent dans la littérature américaine. On la retrouve dans certains fragments misanthropiques de Pudd'nhead Wilson (1894), roman sur la substitution d'un bébé noir à un bébé blanc, où la bouffonnerie se mêle au tragique. Comparé à Herman Melville, Mark Twain ne trouve que rarement les moyens d'expression adaptés au sujet. Sa dernière oeuvre est Le Mystérieux Étranger (1916).

L'art et la pensée de Mark Twain font encore l'objet d'âpres discussions, comme entre autres celle de savoir si la structure (et notamment la fin) de Huckleberry Finn n'en ruine pas la signification. Mais personne ne doute plus que Mark Twain est le Charles Dickens américain ni surtout que Huckleberry Finn est le plus grand livre d'humour américain, et le premier de la langue américaine.

Mark Twain est mort le 21 avril 1910 à Redding (Connecticut), à l'âge de soixante-quinze ans.

Mark Twain
Vive le journalisme !