J.R.R. Tolkien

Biographie J.R.R. Tolkien
J.R.R. Tolkien
Du Conte de Fées

Éditions de La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0350-7
Prix : 5 euros
Disponible chez • GoogleFnacKoboAmazoniTunes
et autres librairies numériques
J.R.R. Tolkien

Écrivain anglais, John Reginald Reuel Tolkien est né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein, en Afrique du Sud.

À la mort de son père en 1896, il rentre au village de Sarehole près de Birmingham (Angleterre), berceau de sa famille.

Après des études secondaires à Birmingham, il entre à Oxford où sa licence est interrompue par la Première Guerre mondiale. Après avoir servi dans les Lancashire Fusiliers, il obtient son Master of Arts d'Oxford en 1919.

Il est immédiatement recruté par l'université de Leeds, pour y enseigner l'anglais, d'abord comme maître de conférences puis, en 1924; comme professeur. En 1925, il migre vers Oxford où il collaborera notamment au grand Oxford English Dictionary. Jusqu'à sa retraite, en 1959, il y occupera successivement trois chaires de langue ancienne et de littérature anglo-saxonnes. Spécialiste des textes médiévaux, il publie deux ouvrages de philologie classique: un Vocabulaire du moyen anglais (1922) et Gauvain et le chevalier vert (1925) qui font encore autorité.

À partir de 1936, il consacre son temps libre à la mise en forme d'une mythologie médiévaliste plus personnelle, qui s'exprimera dès 1937 dans un premier roman: Bilbo le Hobbit. Illustré par des cartes topographiques qui rappellent celles du pays de Brocéliande, c'est un conte à rebondissements écrit pour la jeunesse. Ses ressorts sont ceux que Tolkien considère comme essentiels au conte: le fantastique, le redressement d'une destinée, la fuite, la consolation et la joie qui, parfois, transperce et transfigure celui qui l'entrevoit. Cette question des genres littéraires et de l'âge du lectorat n'est au reste pas, pour les Anglais, rédhibitoire et, comme Alice au pays des merveilles, L'Île au trésor ou Le Vent dans les saules, Bilbo le Hobbit est aujourd'hui devenu la propriété des initiés de tous âges et de tous pays. Et Tolkien lui-même peut écrire que la mesure de l'excellence du conte est justement de savoir s'il est lu par des lecteurs de tous âges.

Dès lors, l'auteur est habité par son mythe: au cours des quatorze années qui suivent, il accouche d'un univers dont il publie l'histoire définitive: Le Seigneur des anneaux, un cycle magistral en trois volumes composé de: La communauté de l'anneau (1954), Les deux tours (1954) et Le retour du roi (1955). Au contraire de Bilbo le Hobbit, Le Seigneur des anneaux est écrit pour un public adulte, encore qu'il entre probablement dans la catégorie des "sept à soixante-dix-sept ans". C'est l'histoire d'une quête, un peu particulière puisqu'il s'agit d'aller "détruire", aux forges d'où il est venu, un anneau aux pouvoirs maléfiques. Gandalf, l'animateur d'une coalition mondiale des forces du bien, affronte Sauron, monstre de noirceur dont les yeux luminosent et rougeoient. Cette confrontation est le cœur d'une vaste geste qui met en valeur l'inventivité du savant et du créateur, le talent du conteur. Ouvrage long, composite, un peu difficile, il lui faudra dix ans pour trouver sa place hors de son cercle d'initiés. Aujourd'hui vendu à plusieurs millions d'exemplaires, en plusieurs dizaines de langues langues, et adapté au cinéma, Le Seigneur des anneaux fait l'objet d'un véritable culte.

Cependant Tolkien, créateur d'univers, pousse plus loin encore sa cosmogonie et reprend aussitôt la plume pour une autre trilogie, Le Silmarillon, destinée à compléter une fois pour toutes l'histoire des Terres du Milieu. Ce dernier ouvrage est publié en 1977, à titre posthume, par le fils de l'auteur.

L'œuvre comporte également un essai: Sur le conte de fées (1939) tiré d'une conférence donnée à Oxford à la suite du succès de Bilbo le Hobbit, des contes pour enfants: Gilles de Ham, fermier (1949) et Smith de Wootton Major (1966), un récit pour adultes hobbitomanes: Les Aventures de Tom Bombadil (1962) où les vers le disputent à la prose, un volume de chansons mises en musique: La Route sans fin et une version sonore des Poèmes et Chansons de la Terre du Milieu tirée des Aventures de Tom Bombadil et du Seigneur des anneaux.

John Ronald Reuel Tolkien est mort à Oxford le 2 septembre 1973, à l'âge de 81 ans.

J.R.R. Tolkien
Du Conte de Fées