William Somerset Maugham

Biographie William Somerset Maugham
William Somerset Maugham
Il suffit d'une nuit

Éditions de La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0200-5
Prix : 5 euros
Disponible chez • GoogleFnacKoboAmazoniTunes
et autres librairies numériques
William Somerset Maugham

Écrivain anglais, William Somerset Maugham est né le 25 janvier 1874 à Paris.

Il vit à Paris jusqu'à l'âge de dix ans, fréquente la King's School de Cantorbéry et l'université de Heidelberg, puis suit des études de médecine à l'hôpital St. Thomas de Londres. On trouve des souvenirs de cette époque dans plusieurs de ses livres, et notamment dans son chef-d'oeuvre: Servitude humaine (1915).

Le succès de ses premiers romans, Liza de Lambeth (1897) et Mrs. Craddock (1902), l'incite à abandonner la médecine pour se consacrer à la littérature. Il gagne d'emblée la faveur du public, d'abord avec ses romans et plus tard avec ses pièces de théâtre. Sa réussite lui permet de vivre suivant ses goûts: il voyage en Europe, en ExtrêmeOrient et en Amérique. Pendant la Première Guerre mondiale, il est chargé de mission secrète en Russie.

Somerset Maugham s'est largement servi dans ses oeuvres de ses propres expériences et de ses observations. Ses voyages font de lui le plus cosmopolite des écrivains anglais, d'ailleurs souvent plus français qu'anglais: durant de nombreuses années (sauf pendant la Seconde Guerre mondiale) il vit à St-Jean-Cap-Ferrat, et il a avoué qu'avant d'entreprendre un nouveau récit, il relisait toujours le Candide de Voltaire.

Mondain, tolérant, critique impartial, observateur de la folie des hommes, il n'épargne pas ses compatriotes. Il cache sa sensibilité sous son masque ironique, mais se souvient du garçon resté seul à un âge encore tendre et du petit étudiant dépaysé, timide et bégayant qu'il a été. Comme tous les grands romanciers anglo-saxons, il est tourmenté par les problèmes religieux et moraux: Le Voile peint (1925) est presque un sermon, et dans Le Fil du rasoir (1944), il fait l'apologie du mysticisme ascétique. Dans Le Bilan (1948) et Carnet d'un écrivain (1949) il expose ses idées, le fruit de ses lectures, ses expériences personnelles. Il y apparaît comme un protestant libéral et un moraliste pragmatique. On lui a reproché d'être "superficiel" sinon "incompétent", mais son art de conteur, son style clair, la vérité de ses personnages lui ont toujours assuré de nombreux lecteurs.

Parmi ses nombreuses oeuvres, notons: L'Envoûté (1919), inspiré par la vie de Gauguin; La Ronde de l'amour (1930) qui met en scène, de façon à peine voilée, certains hommes de lettres; L'Archipel aux sirènes, très beau livre de voyages. Ses pièces de théâtre sont amusantes, mais elles appartiennent sans doute trop à l'actualité pour durer. Parmi les meilleures, citons: Nos chefs (1917), Le Cercle, (1921), La Lettre (1923). Il est également l'auteur de nombreuses nouvelles, dont quelques-unes sont remarquables, recueillies en volume (Voir les Nouvelles complètes (1951).

William Somerset Maugham est mort à Saint-Jean-Cap-Ferrat le 16 décembre 1965, à l'âge de 91 ans.

William Somerset Maugham
Il suffit d'une nuit