Rudyard Kipling
Rudyard Kipling
Biographie : Vie et oeuvre de Rudyard Kipling.

Fils d'un conservateur de musée anglais, Rudyard Kipling est né à Bombay (Inde) le 30 décembre 1865. Après avoir passé en Italie sa prime enfance, il est envoyé en Angleterre et fait ses études à l'United Services College et Westward Ho, dont il évoquera plus tard le souvenir malheureux dans Stalky et Cie et dans plusieurs de ses romans pour enfants.

De retour en Inde en 1882, il publie une série de nouvelles dans la Lahore Civil and Military Gazette, puis collabore au Pioneer (1887-1889). À vingt et un ans, il publie son premier livre, Departmental Ditties (1886), composé de vers de circonstance et, l'année suivante, son premier recueil de récits: Simples contes des collines (1887), bientôt suivi de six autres: Trois soldats, Sous les cèdres Deodars, Le Rickshaw fantôme, L'Histoire des Gadsby, Histoires en noir et blanc et Le Petit Guillaume.

Dans le décor de la vie indienne, telle qu'un anglais patriote, impérialiste et colonialiste de l'époque pouvait l'observer, ces récits sont contés en une langue directe et vigoureuse, que pimente l'argot de l'armée des Indes. Kipling y révèle l'acuité de son observation, un esprit inventif et une singulière aptitude à croquer sur le vif des types d'officiers et de jeunes gens cultivés. Le détail vécu, l'anecdote racontée, le soir, sous la tente, gardent toute leur saveur, grâce à ce ton tranchant, rapide, et à ce réalisme qui annoncent Stephen Crane et Ernest Hemingway.

Après avoir réuni, sous le titre D'une mer à l'autre (1889), des correspondances datées du Japon et des Etats-Unis, Rudyard Kipling entreprend une nouvelle série de récits indiens: Handicap de la vie (Londres, 1891). En 1892, L'écrivain publie ensuite un recueil de ballades: Chansons de la chambrée (1892), ainsi que Les Sept Mers (1896) et Les Cinq Nations (1903), inspirées de l'épopée coloniale anglo-saxonne; cette évocation fait de lui le poète de l'impérialisme britannique triomphant. Dans le même genre, citons aussi certains de ses poèmes devenus très populaires: Mandalay (1892), et surtout If (Tu seras un homme, mon fils, 1910) qui expose son éthique faite de droiture et de respect entre les hommes.

Après s'être essayé dans le roman avec La Lumière qui s'éteint (1891), il entreprend de nouveaux longs voyages en Asie et aux États-Unis, puis, en 1892, épouse Caroline Starr Balestier, de New York, et s'établit avec elle dans le Vermont où il séjourne pendant quatre ans. Ses écrits d'alors doivent beaucoup à l'influence américaine. Ce sont: Multiples inventions (1893), Capitaines courageux (1897), et surtout Le Livre de la Jungle (1894) et Le Second Livre de la Jungle (1895), classiques de la littérature de jeunesse qui mettent en scène le personnage de Mowgli, "petit d'homme" qui grandit dans la jungle avec les animaux sauvages avant de rejoindre le monde civilisé.

En 1896, il regagne l'Angleterre pour s'établir définitivement dans un village du Surrey, qu'il ne quittera que pour faire des voyages en Amérique et en Afrique du Sud pendant la Guerre des Boers. En 1901, il publie son chef-d'oeuvre: Kim, roman dans lequel, prenant pour héros un petit garçon, l'auteur brosse le tableau des aspects les plus pittoresques des Indes. Le Livre de la Jungle et Kim ouvrent le cycle des oeuvres réussies que Kipling écrit spécifiquement pour les jeunes garçons: les Histoires comme ça pour les petits (1902), Puck, lutin de la colline (1906) et Retour de Puck (1910). En 1907, il remporte le Prix Nobel de Littérature et, en 1926, la médaille d'or de la Royal Society of Literature.

Ses dernières oeuvres comprennent d'autres recueils de récits et d'écrits divers inspirés notamment par la Première Guerre Mondiale. Les plus importants sont Débits et Crédits (1926), Limits and Renewals (1932). On possède également de l'auteur des notes autobiographiques publiées après sa mort sous le titre: Souvenirs: un peu de moi-même pour mes amis connus et inconnus (1937).

Rudyard Kipling est mort à Londres le 18 janvier 1936, à l'âge de soixante-dix ans.