Thomas Hardy
Thomas Hardy
Biographie : Vie et oeuvre de Thomas Hardy.

Écrivain anglais, Thomas Hardy est né le 2 juin 1840 à Higher Bockhampton dans la paroisse de Stinsford (Dorset, Royaume-Uni).

Après avoir fréquenté l'école de Dorchester, il devient à seize ans l'élève et l'assistant de l'architecte John Hicks mais le quitte en 1862 pour se rendre à Londres auprès de l'architecte Arthur Blomfield. Tout en étudiant l'architecture, il cultive les lettres et tout particulièrement la poésie, le rêve le plus cher de sa longue vie.

Son premier roman Le Pauvre et la Dame, écrit en 1867 et présenté l'année suivante à de nombreux éditeurs, ne sera jamais publié, il l'utilisera en partie dans son récit intitulé Une indiscrétion dans la vie d'une héritière. Sur le conseil de George Meredith, qui a lu son premier essai, il se lance dans un roman d'intrigues sans buts sociaux et fait paraître en 1871 Les Remèdes désespérés. En 1872 paraît Sous la verte feuillée, le premier roman original de Thomas Hardy et le plus rempli de fraîcheur et, en 1873, Deux yeux bleus où il raconte en l'idéalisant son amour pour Emma Lavinia qu'il épousera en 1874.

Son roman Loin de la foule déchaînée (1874) commence la série de ses romans les plus typiques, à laquelle appartiennent notamment: Le Retour au pays natal (1878), Le Maire de Casterbridge (1886), Les Forestiers (1887), Tess d'Urberville (1891) et Jude l'obscur (1895).

II fait un voyage en Hollande, suit les bords du Rhin, visite Bruxelles et le champ de bataille de Waterloo qu'il décrit dans son grand poème dramatique Les Dynastes (1904-1908) sur l'épopée napoléonienne qui lui a déjà inspiré son roman Le Trompette-Major (1880).

Au cours d'une longue maladie qui, en 1880, le cloue dans son lit pendant de nombreux mois, il compose Une Laodicéenne. En 1882, il fait paraître À la lumière des étoiles.

En 1883, il fait construire sa maison "Max Gâte" à Dorchester, où il passera le reste de sa vie, à l'exception d'un voyage en France et en Italie en 1887 et de séjours annuels à Londres. En 1892, paraît son dernier roman, La Bien-Aimée.

Les nombreuses nouvelles qu'il a écrit au cours de sa carrière littéraire sont réunies dans des volumes intitulés: Contes du Wessex (1888), Un cercle de dames nobles (1891), Petites ironies de la vie (1894) et Un homme transformé et autres contes (1913).

Devenu veuf en 1912, il épouse en secondes noces, en 1914, Florence Emily Dugdale.

À la fin de sa vie, Thomas Hardy se consacre exclusivement à la poésie. Il rassemble les poèmes écrits depuis sa jeunesse et en compose de nouveaux. Ils seront réunis en plusieurs recueils: Poèmes du Wessex (1898), Poèmes du passé et du présent (1902), Jouets du temps (1909), Satires de circonstance (1914), Instants de vision (1917), Poèmes lyriques anciens et récents (1922), Spectacles humains (1925) et Paroles hivernales (1928).

En 1923, il fait représenter une tragédie sur Tristan et Iseult, La Fameuse Tragédie de la reine de Cornouailles.

Thomas Hardy meurt à Dorchester le 11 janvier 1928, à l'âge de 87 ans.